D’après le dernier rapport économie 2012 de l’INSEE, de plus en plus de sociétés s’organisent sous forme de groupes pour faire face à la concurrence entre entreprises de même secteurs d’activité afin d’améliorer l’efficacité productive, financière et fiscale… Ainsi d’après les derniers chiffres (2009-2010) il y a en France 3,4 millions d’entreprises (marchandes ou non marchandes) et 5% d’entre elles formes 40 700 groupes et emploient presque huit millions et demi de personnes pour un chiffre d’affaires et de produits financiers de 2736 milliards d’euros. Ainsi sur les 25,7 millions de personnes qui ont un emploi en France, ses quelques milliers de groupes emploient près de 58 % des salariés de l’ensemble des sociétés (hors secteur financier) soit 4 870 000 salariés et les 91 plus grands groupes (plus de 10 000 salariés) emploient à eux seul 3 223 000  salariés. Les chiffres parlent d’eux même, 12.5% des salariés travaillent directement pour 91 groupes qui contrôle une grande partie des secteurs clefs de l’économie qui sont l’énergie, l’industrie automobile, les transports ferroviaire, aérien et urbains, poste et télécommunications.

Pour cela ses groupes n’hésitent pas à utiliser leur puissance financière et commercial pour imposer leur domination sur les économies moteurs en pratiquant la sous-traitance des secteurs moins rentable au PME afin de créer une indépendance de celle-ci vis-à-vis des grandes entreprises ce qui fait qu’environ 40% des emplois des PME est lié à celui de ses grandes structures.

Ces quelques groupes sont dirigés par des actionnaires qui possèdent une partie ou une majorité des parts ainsi en faisant un parallèle on s’aperçoit que Carrefour qui emploie 134000 salariés en France à un actionnariat deBernard Arnaultprésident du Groupe LVMH, Première fortune de France et 4 éme du monde avec 21, 2 Milliards d’euros, la deuxième fortune de France Gérard Mulliez président du Groupe Auchan emploie 50 100 Salariés en France. Le Groupe Printemps-Pinault Redoute le n°1 mondial de la grande distribution et le n°3 mondial du secteur des produits de luxe appartient à la sixième fortune de France se nomme François Pinault (6.3 Milliards d’euros) et emploie 13 400 personnes en France. Les exemples se suivent et se ressemblent, Peugeot deuxième employeur du pays emploie 127 950 salariés et Robert Peugeot et sa famille en sont les principaux actionnaires (1.355 Milliards d’euros) tout comme Martin et Olivier Bouygues qui emploient 76 427 salariés en France (1,4 Milliards d’euros de fortune personnel).

Cette concentration des richesses et des emplois dans les mains de quelques-uns montrent l’influence et le rôle déterminant du secteur privée sur notre économie, nos politiques et nos lois car il existe des centaines d’exemple de ce type; ainsi les 500 plus grandes fortunes de notre pays possèdent 267 milliards d’euros ce qui équivaut au budget de l’état en 2011 (285,69 milliards d’euros)… ses chiffres, même en période de crise économique ne semblent interpeller qu’un nombre minoritaire de citoyens quand sous nos yeux des plans de licenciement d’envergures se préparent comme Peugeot qui à annoncer vouloir licencier 8000 de ses employés en France…